Millenium Cave: canyoning et randonnée au cœur d’Espiritu Santo

Exploration et découvertes

“Marcher dans la jungle et explorer une grotte? Ça a l’air pas mal mais c’est quand même cher et puis on a déjà fait pas mal de rando.” Voilà ce que je pensais quand j’ai d’abord entendu parler de la Millenium Cave. Une journée plus tard et des courbatures partout c’est plutôt “Wahou, c’était juste ouf!” En quelques mots, une expérience incroyable qui fut une véritable surprise et que je considérerais comme un must do à Espiritu Santo.

 

Prix

9,500 Vatus par personne

Accès

Tour-opérateur

Localisation

Luganville

Durée

Une journée entière

Difficulté

Assez élevée

Préparatifs: avant la Millenium Cave

La Millenium Cave se trouve sur les terres du village Vunaspef qui en détient donc les droits d’accès. L’initiative de rendre publique la Millenium Cave et offrir des tours remonte à seulement quelques années. Cela a entre autre pour but de subvenir aux besoins de la communauté locale. Ainsi, même si plusieurs agences proposent des tours, elles ne sont que des intermédiaires. Toutes devront s’adresser au Millenium Cave Tours, le tour-opérateur géré par la population locale. Je conseille donc de directement réserver via leur site internet. C’est ce que nous avons fait et aucun problème à signaler.

 

En ce qui concerne le tour en lui-même il faudra compter la journée entière. On part vers 8-9h le matin, pour un retour à 16-17h le soir, le tout incluant environ 2h de transport et 5h de tour. J’imagine que les horaires peuvent varier un peu selon à qui on fait appel pour organiser son tour et le nombre de personnes. Mais cela restera probablement assez proche.

 

Nous avons payé 9,500 vatus par personne pour l’excursion. Cela comprenait: navette depuis notre logement, briefing à l’agence Millenium Cave Tours, transport jusqu’au départ de la randonnée et guide pour la journée. Le repas du midi n’est pas compris, il faudra donc penser à se préparer un casse-croûte et acheter de l’eau la veille.

 

Pour ceux qui le souhaitent, il y a la possibilité de rester dormir la nuit au village de Vunaspef. Le repas du soir vous sera préparé par les locaux et vous dormirez dans une maison traditionnelle. N’ayant pas choisi cette option, je ne connais pas le prix. Il faudra surement rajouter quelques milliers de vatus au prix initial mentionné ci-dessus.

 

 

 

 

 

A l'arrière du 4x4 en route pour la grotte Millenium Cave
Carte expliquant la randonnée jusqu'à la grotte

 

Du côté équipement, je recommande maillot de bain et chaussures de marches qu’on n’a pas peur de salir et de mouiller. En effet, et je l’ai appris au milieu de l’expérience, il ne s’agit pas simplement de marche en forêt mais également d’escalade, de canyoning et de nage! Rassurez-vous, aucun équipement professionnel est nécessaire mais mieux vaut être prévenu.

 

On vous fournira un sac étanche une fois arrivé au village de Vunaspef. Vous pourrez également vous changer laisser là-bas ce que vous ne souhaitez pas prendre avec vous. Vu le planning de la journée je conseille de prendre le minimum. Un matériel waterproof est également conseillé, ce qui permet de toujours l’avoir sur soi.

 

 

Checklist Millenium Cave: ce qu’il ne faut pas oublier

 

  • Maillot de bain et chaussures de marche confortables
  • Votre pique nique et de l’eau
  • Crème solaire
  • Appareil photo avec protection étanche 
Entrée de la grotte Millenium Cave
Traversée d'une rivière après le canyoning

Millenium Cave: le jour J, l’aventure commence!

 

On vient nous chercher à l’hôtel à 8h, direction le bureau du tour-opérateur pour le briefing de la journée. On y retrouve une famille de cinq personnes qui vont se joindre à nous pour la journée. Deux guides nous accompagneront, un pour chaque groupe.

 

Après avoir pris connaissance de l’itinéraires et des mesures de sécurité, on embarque dans le 4×4 pour rejoindre le début de la randonnée. Si vous avez l’occasion, montez à l’arrière dans le coffre du pick-up, l’expérience est top! On a une bien meilleure vue et c’est cheveux au vent qu’on profite des paysages. Alors oui il y a des inconvénients: on est assis sur une planche en bois… Du coup, 1h et des dizaines de bosses plus tard, vous maudirez peut-être votre décision. Mais selon moi ca vaut le coup, ce n’est pas tous les jours qu’on à l’occasion de faire ça. Et puis si vous venez de passer quelques jours sur Tanna comme nous, la route vous paraîtra sûrement beaucoup plus plate malgré toutes les secousses!

 
 
Forêt de cocotier au cours de la randonnée vers la Millenium Cave

 

La route en terre traverse littéralement la forêt tropicale. Soudain, la piste devient plus large et étrangement droite sur quelques centaines de mètres. Notre guide nous explique alors qu’on se trouve sur les lieux de l’ancien aéroport militaire américain. Proche de Luganville et légèrement au-dessus du niveau de la mer, il s’agissait d’une position stratégique lors de la seconde guerre mondiale. Ce n’est d’ailleurs pas la seule trace que les américains ont laissé de leur passage sur Espiritu Santo. Il n’y a qu’à voir le Million Dollar Point ou l’épave du SS President Coolidge, de vrais musées naturels.

 

Le conflit terminé, la décision fut prise de déplacer l’aéroport plus près de la côte où il se situe actuellement. Il s’agissait principalement d’en faciliter l’accès. Maintenant, la végétation a repris ses droits: luxuriante et même invasive à certains endroits. En effet, certaines plantes grimpantes ont volontairement été introduites par les américains sur l’archipel du Vanuatu. Leur seul et unique but était d’offrir un meilleur camouflage végétal de leurs bases durant la guerre.

 
Chemin très boueux en pleine jungle
Début de la rivière Sarakata

Première étape: les villages de Nambel et Vunaspef

 

Nous arrivons enfin au premier village, Nambel. C’est de là que nous commençons à marcher en direction d’un autre village un peu plus isolé, celui de Vunaspef. La Millenium Cave se mérite, et on est encore loin d’y être.

 

C’est la partie la plus simple de la journée et il ne faut pas plus de 30 minutes pour relier les deux villages. Par endroits, on passe d’un chemin très étroit avec une végétation luxuriante, à un champs dégagé rempli de cocotiers. Magique. Les chemins sont relativement plats mais assez boueux. Et encore, cela fait 5 jours qu’il n’a pas plus. Je n’ose même pas imaginer si le mauvais temps s’était invité la veille de l’excursion.

 

Une fois arrivé au village de Vunaspef, on effectue une première pause. On se déleste de la majorité de ses affaires qu’on troque pour un gilet de sauvetage obligatoire et un sac étanche. On peut aussi se changer ou mettre son maillot si ce n’avait pas été fait avant.

 

Etant donné le terrain difficile et qu’on part pour 4-5h je conseille de prendre le minimum avec soi. On ne fait pas énormément de pause donc ce qui reste dans le sac étanche n’est pas très utile. De plus on n’est pas à l’abris qu’une bouteille d’eau se perce et mouille votre électronique resté dans le sac. Pour ma part je n’ai pris que ma GoPro et ai laissé téléphone portable, drone, papiers, porte-monnaie…serein le gar! Pas tout à fait à vrai dire, mais bon ce n’est pas comme si j’avais eu le choix. Au final vu le chemin qu’il faut faire pour arriver jusqu’au village et la gentillesse des habitants, je dirais que laisser ses affaires est plutôt sécurisé.

 

Si vous avez opté pour l’option 2 jours / 1 nuit, c’est à Vunaspef que vous passerez la nuit en compagnie des locaux. Pour ceux qui ont des enfants en bas âge qui risquent de ne pas pouvoir tenir la journée (l’excursion est déconseillée pour les moins de 12 ans), le tours-opérateur vous propose de les garder au village durant la durée du tours. Il faudra néanmoins rajouter 1,000 vatus au prix initial d’après leur site internet.

 
 
LE village de Vunaspef sur Espiritu Santo vu de dessus

 

Deuxième étape: randonnée dans la jungle tropicale

 

Une fois que tout le monde est prêt, c’est parti! Maintenant, la vraie aventure commence. Chemins encore plus boueux, ponts suspendu, échelles en bambous…bien que l’on suive une piste, certains endroits restent très sauvages. Mieux vaut pas ne s’aventurer seul au milieu de cette jungle tropicale.

 

Alors que cela fait déjà un bout de temps que l’on trace notre chemin au milieu d’une végétation dense et luxuriante, on fait une première pause. Notre guide récupère la moitié d’une noix de coco vide et la remplie avec de l’argile récolté au bord du chemin. Sur chacun de nos visages il réalise des symboles traditionnels. Il nous explique que ces derniers nous permettront de pénétrer et traverser la grotte en toute sécurité.

 

Après quelques explications supplémentaires sur la signification des symboles, nous reprenons notre aventure à travers la jungle. On doit maintenant atteindre la rivière et l’entrée de la grotte. Celle-ci étant située en contrebas par rapport à notre point de départ, le chemin s’avère de plus en plus pentu et attention ca glisse! Une fois arrivés dans le lit de la rivière il ne s’agit plus vraiment d’un chemin mais plutôt d’escalade sur les rochers afin d’atteindre l’entrée de la Millenium Cave.

 

 

 

Randonnée au milieu d'une forêt de cocotiers et palmiers sur Espiritu Santo
Traversée d'un pont suspendu en bambou en pleine jungle pour rejoindre la Millenium Cave

Troisième étape: canyoning et exploration de la grotte Millenium Cave

 

Ça y est, on aperçoit enfin l’entrée de la grotte devant nous. Je pensais que nous allions simplement l’explorer sur quelques mètres, pour ensuite rebrousser chemin. Il n’en est rien. Notre guide nous annonce que nous allons la traverser dans toute sa longueur et nous tend même des torches. Belle surprise!

 

La première partie consiste à descendre quelques échelles en bambous pour s’enfoncer au plus profond de la grotte . Et ce, toujours en suivant le cours de la rivière qui traverse la Millenium Cave dans sa totalité. Au bout de quelques minutes on se retrouve dans le noir complet. La torche, même si pas extrêmement puissante est bien utile. A ce moment on ne réalise pas mais la Millenium Cave atteint jusqu’à 50 mètres de hauteurs par endroits.

 

On apprendra également par la suite que des milliers de chauve-souris y résident. Pas de panique, on ne les verra pas et elles auront plus peur de nous que l’inverse, quoique… On continue en faisant attention on nous mettons les pieds. Pas facile d’avancer à la lueur d’une petite torche en marchant dans le lit d’une rivière. Avec un peu de chance vous pourrez aussi apercevoir des écrevisses ou grosses crevettes juste avant que celles-ci ne retournent se cacher sous leur rocher.

 
 

 

 

Peintures traditionnelles avant d'entrer dans la Millenium Cave
Descente dans la grotte Millenium Cave

 

La traversée de la grotte est plutôt aisée car le sol y est majoritairement plat. Cependant le cours d’eau est plus profond à certains endroits et mieux vaut faire attention ou on met les pieds pour ne pas se retrouver les fesses par terre!

 

En tout et pour tout, la Millenium Cave fait près de 4km de long et on est bien content de voir la lueur à l’autre bout du tunnel. Une fois sortie de la grotte, on traverse la rivière devenue un peu plus large à l’aide d’une corde. On y rejoint une petite plage de galets sur l’autre rive. C’est ici qu’on aura une pause lunch bien méritée. Selon l’heure et combien de temps vous avez mis pour traverser la grotte, on s’arrêtera plus ou moins longtemps. C’est que nous nous sommes d’ailleurs séparés de la famille qui nous accompagnait. Cette dernière restait dormir au village le soir et avait plus de temps devant elle.

 
 
Descente dans la grotte Millenium Cave par des échelles en bambou
Prendre la pose au milieu de la grotte Millenium Cave

 

Quatrième étape: nage dans la rivière Sarakata

 

Après avoir pataugé dans l’eau dans la Millenium Cave, direction maintenant le cours principal de la rivière. On se jette littéralement à l’eau car il n’y a plus de chemin. À partir de maintenant, on avancera principalement à la nage. Heureusement avec l’aide du courant. Le plus dur est sûrement de rentrer dans l’eau qui est, il faut le dire, assez froide compte tenu de la température extérieure.

 

On pourrait croire que ce serait la partie la plus ennuyante de la journée mais il n’en est rien. C’est tout d’abord plutôt agréable de se laisser porter par le courant après plusieurs heures d’efforts. Même si à certains endroits il faudra marcher un peu à cause des haut fond, la majeure partie de la rivière est suffisamment profonde pour pouvoir nager. Ensuite, alors que l’on se laisse entraîner dans l’eau, on peut pleinement profiter de la vue autour de nous.

 

La rivière Sarakata n’est pas très large. Nichée au creux de deux falaises jonchée de végétation luxuriante, on navigue au sein d’une impressionnante gorge naturelle. Un pur bonheur pour les amoureux de la nature que nous sommes. Si votre guide vous le propose vous pourrez même sauter depuis l’un des promontoires rocheux.

 
 
 
Chemins et échelles en bois au coeur de la forêt d'Espiritu Santo
Canyoning dans la rivière Sarakata après la Millenium Cave
Nager dans la rivière Sarakata au fond d'une gorge

 

Après en avoir bien profité, on s’arrête sur une des berges alors que la rivière continue en contrebas. C’est maintenant à pied que nous allons rejoindre le village d’où nous sommes partis. Il faut alors puiser dans ses dernières réserves d’énergie car ça grimpe, et plutôt bien. On glisse, on se retrouve couvert de boue, mais on avance. Après avoir gravi plusieurs échelles en bambous, nous voilà en haut. Il ne reste qu’une petite partie de plat à travers la jungle pour terminer cette journée.

 

De retour au village des fruits frais et du café nous sont servis. Ça y est, on peut souffler. Quelle expérience! Je profite de ce moment de répit pour faire décoller le drone avec l’accord de notre guide. Les enfants du village sont alors fascinés et regardent le drone voler avec admiration.

 

La journée n’est néanmoins pas finie car on doit maintenant retourner au premier village, Nambel. De là, il faudra retraverser la forêt pour enfin rejoindre la ville. On fera le retour dans le pickup, assis confortablement à l’arrière. Cette fois-ci, on n’a aucun état d’âme à choisir l’option “confort” après une journée bien sportive.

 
 
 
Enfants dans le village de Vunaspef
Forêt de cocotiers et palmiers vue du ciel

 

Cet article fait partie d’une série d’articles que j’écris sur l’île Espiritu Santo au Vanuatu, vous pouvez les découvrir ici :

Nanda blue hole & Matevulu blue hole

Plongée sur l’épave du SS President Coolidge

Snorkeling au Million Dollar Point

 

En résumé, l’excursion pour rejoindre la Millenium Cave fut une expérience incroyable. Je la recommanderais sans hésiter. J’étais un peu sceptique au premier abord mais je ne regrette en aucun cas d’avoir pris part à l’aventure. Bien que l’agence emmène plusieurs groupes par jour, on ne ressent pas l’impression d’être dans une des attractions touristiques les plus prisée d’Espiritu Santo. La nature est préservée et le peu de matériel utilisé est fait avec les ressources locales: ponts et échelles en bambou, rondins en bois pour les chemins. Le cours d’une journée, on est totalement immergé en pleine nature, et ça fait le plus grand bien.

Partager

6 réflexions sur “Millenium Cave: canyoning et randonnée au cœur d’Espiritu Santo”

  1. Super expérience! Effectivement on n’a pas l’impression d’un tourisme de masse mais plutôt d’une aide aux populations locales qui semblent très accueillantes

    1. Une expérience hors du commun ça c’est sur. Surtout quand on ne s’attend pas à voir et faire autant de choses. C’est bien que l’argent revienne au village et à la communauté. Et c’est vrai que pour le moment c’est pas ultra touristique, en espérant que ça le reste!

    1. Ah oui c’est sur que pour le coup j’ai bien dormi le soir. Mais tous les efforts en valaient le coup, l’endroit était sublime.

  2. Ping : Port Vila: que faire en 24h dans la capitale du Vanuatu? - Exploring Paw

  3. Ping : Freshwater Plantation: visite d'une plantation de cacao - Exploring Paw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.