Vanuatu | L’eau cristalline du Nanda blue hole

Un bleu profond, une transparence déconcertante

Le Nanda blue hole (aussi appelé Jackie’s blue hole) est le premier blue hole que j’ai fait en arrivant sur Espiritu Santo. Une fois sur les lieux, on comprend pourquoi il figure parmi les plus réputés de l’île. L’eau est si claire qu’on aperçoit aisément le fond du trou d’eau à 13 mètres de profondeur. Rien que ça!

 

INFOS PRATIQUES

Accès et aménagement du Nanda blue hole

J’arrive au trou bleu en fin d’après-midi, alors sur la route pour rejoindre Champagne beach. Facile d’accès, il se trouve sur la gauche un peu après Turtle Bay lorsque l’on vient de Luganville. D’ailleurs, si l’on fait la route depuis la ville, il faudra compter environ 40 minutes pour y arriver.

 

En bord de route, une cabane en bois sert de guérite et c’est là que l’on paye l’accès au trou bleu. Il n’aura pas fallu plus de quelques secondes à peine après s’être engagé sur le chemin pour qu’un enfant sorte et vienne réclamer le droit d’entrée. Pour le Nanda blue hole, le prix est de 1,000 vatus par personne.

Le ponton du Nanda blue hole

Ce prix est supérieur à celui d’autres blue holes (à l’image des 500 vatus de Matevulu). Cependant certaines personnes en ligne ont mentionné que cela inclut une boisson ainsi qu’un gâteau ou des fruits. Malheureusement, je n’ai eu le droit à rien de tout ça car il n’y avait personne pour m’accueillir au bord du trou bleu.

 

 

Après avoir payé donc, le chemin boueux mène à un petit parking au bord du trou d’eau. Il faut le dire, l’endroit est très bien aménagé. En plus des toilettes et vestiaires à disposition, une petite aire avec des tables de pique-nique fait face à la buvette. L’endroit parfait pour manger et siroter une boisson dans un cadre idyllique.

Eau cristalline du blue hole

À savoir avant de vous rendre au Nanda blue hole

 

Nanda et son petit frère: au sud de l’entrée principale menant au trou bleu, un autre chemin indique « Nanda blue hole ». Il s’agit cependant d’un bras de rivière différent, opéré par un autre propriétaire. Bien que ce dernier ne manque pas de charme, j’ai pu lire qu’il n’était pas aussi impressionnant que le véritable blue hole.

 

 

Bateau de croisière: mieux vaut éviter de se rendre au Nanda blue hole si un bateau de croisière a accosté sur l’île. En effet, l’endroit se retrouve généralement bondé et perd indéniablement de son charme.

Expérience au Nanda blue hole (Jackie’s blue hole)

On m’avait prévenu, le Nanda blue hole est un incontournable et généralement, on y rencontre du monde. Il était environ 16h quand je gare ma voiture et m’apprête à aller découvrir les lieux. Je me demande d’abord si je suis au bon endroit car il ne semble y avoir personne. Ni touristes, ni locaux. La buvette est quant à elle fermée. Dommage un petit jus frais au bord de l’eau aurait pu être sympa! Après 5 minutes d’exploration des lieux je dois me rendre à l’évidence. Je suis seul dans ce lieux unique, comme quand j’ai été au Matevulu blue hole. Peut-être est-ce moi qui fait fuir tout le monde? J’espère pas…

 

 

Alors que je m’approche de l’eau, je suis fasciné par la clarté de l’eau. Celle-ci est d’une transparence incroyable, j’ai du mal à en croire mes yeux. Je peux facilement distinguer plusieurs poissons qui nagent près du ponton en bois, tout autant que les souches d’arbres posées sur le sables à plusieurs mètres sous l’eau. Un spectacle presque irréel. En plein cœur de la forêt tropicale d’Espiritu Santo, il faut dire que le cadre avoisinant est également idyllique.

Eau cristalline du blue hole
Assis sur le ponton du Nanda blue hole

Un des avantages du Nanda blue hole réside dans l’aménagement des lieux. Certes cela enlève un peu de charme si on compare l’endroit avec l’allure plus pittoresque d’autres blue hole, mais cela est néanmoins très pratique.

 

On peut par exemple facilement rentrer dans l’eau grâce à des marches en bois qui descendent jusque sous la surface. Cela permet de se mouiller au fur et à mesure sans devoir se jeter d’un coup à l’eau, le Graal pour les frileux. L’eau semble bien fraîche mais plus j’hésiterais, plus ce sera dur d’y rentrer comme d’habitude.

 

Ça y est, je me lance! Brrrr, un peu froid c’est sur mais ça y est, je suis rentré dans l’eau. Je commence à explorer les alentours, plonge sous le ponton, descends récolter un peu de sable dans le fond. La visibilité est de plusieurs mètres et je ne peux qu’admirer à quel point il est facile de distinguer le moindre petit détail autour de moi. Ça change de la plongée sur le SS President Coolidge et du Million Dollar Point!

Eau transparente et ponton du Nanda blue hole

Une fois hors de l’eau, le ponton en bois est très propice à la sieste, et vu le cadre on pourrait facilement s’y reposer des heures durant. Pour ceux qui souhaitent marcher un peu, quelques petits chemins peuvent être empruntés le long de la rive. Dans tous les cas, le Nanda blue hole est l’endroit parfait pour se relaxer quelques heures lors d’une après-midi ensoleillée.

 

 

Cet article fait partie d’une série d’articles que je consacre aux blues holes d’Espiritu Santo, vous pouvez les découvrir ici :

Matevulu blue hole

Espiritu Santo et ses blue holes (à venir)

 

Entre modernité et authenticité, le Nanda blue hole mérite de figurer au palmarès des plus beaux blue holes d’Espiritu Santo. Son aménagement et facilité d’accès en font un endroit parfait pour les familles ou les groupes d’amis souhaitant profiter d’un agréable moment dans un cadre naturel hors du commun.

 
Partager

2 réflexions sur “Vanuatu | L’eau cristalline du Nanda blue hole”

  1. Ping : Les incroyables trous bleus (blue hole) d'Espiritu Santo - Exploring Paw

  2. Ping : Vanuatu | Saut de Tarzan au Matevulu blue hole - Exploring Paw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.