Vanuatu | Saut de Tarzan au Matevulu blue hole

BLUE HOLE, BANYAN TREE ET SAUT DE TARZAN

Les blues holes sont plus qu’une attraction touristique. Sur Espiritu Santo il s’agit d’un vrai emblème, de pures merveilles de la nature. Un en particulier, le Matevulu blue hole, a retenu mon attention tant par son allure pittoresque que par le riche environnement qui l’entour.

 

INFOS PRATIQUES

Comment se rendre au Matevulu blue hole

Alors en route pour l’aéroport lors de mon dernier jour sur Espiritu Santo, je m’arrête pour un petit plouf au Matevulu blue hole. A vrai dire j’avais prévu de le faire la veille mais je n’ai pas eu le temps. Mais il était hors de question de le manquer, la corde à Tarzan dont on m’avait parlé me faisait bien trop envie!

 

 

En bord de route, il faut suivre un petit écriteau pas forcément simple à remarquer. En provenance de Luganville, il faudra bifurquer sur la gauche juste avant d’atteindre Turtle Bay. De là on suit un chemin en terre pendant 5 minutes à travers champs et forêt avant d’atteindre un petit parking. Une fois garé, on paye à la petite guérite juste derrière le parking. Le prix d’accès au Matevulu blue hole est de 500 vatus par personne, ce qui en fait un des moins cher de l’île. Des toilettes et vestiaires sont à disposition pour se changer.

 

En ce qui concerne les heures d’ouverture, cela reste théorique. On est sur une île du Pacifique où le fameux “island time” prédomine. Mais de toute façon on est en vacances donc rien ne presse! En général on peut y accéder entre 9h et 16h. En dehors de ces horaires, j’imagine qu’on peut quand même s’y rendre car aucune barrière n’en restreint l’accès. Cependant il n’y aura probablement personne pour vous accueillir.

Matevulu blue hole sur Espiritu Santo

Il est également possible de rejoindre ce blue hole en remontant le petit court d’eau depuis la côte. Il s’agit néanmoins d’une aventure d’environ 7km (depuis Turtle Bay) donc mieux vaut être en forme. D’autres tours partent surement de moins loin. Je vous conseil de vous renseigner directement à l’accueil de votre logement ou auprès de l’organisation locale Santo Travel pour la location de kayak, paddle ou si vous souhaitez faire appel à un tour.

 


Au passage, si vous souhaitez dormir dans les environs je recommande la Turtle Bay beach house. Le logement est correct mais ce qui fait tout, c’est le cadre vraiment idyllique. Prenez le temps d’arriver en fin d’après-midi pour profiter des lieux et vous poser au bord de l’eau sur un banc ou hamac mis à disposition. Le plus de ce logement c’est qu’il propose aussi la location de kayak ou paddle pour se rendre au Matevulu blue hole. Voilà comment faire d’une pierre deux coups!

Vue du banyan tree et du Matevulu blue hole depuis la berge

Expérience au Matevulu blue hole

Matevulu est selon ce qu’on m’a dit le premier blue hole qui a été ouvert au public sur Espiritu Santo. Il s’agit également du plus grand trou d’eau de l’île, une véritable oasis en plein coeur de la forêt. On prend surement encore plus conscience de l’immensité des lieux après avoir parcourus toutes les méandres étriquées du cours d’eau en kayak.

 

 

Mais même on s’y rendant en voiture le spectacle reste unique. Une fois la guérite passée, on entre dans un autre monde. Les lieux ressemblent à un décor de film et me rappelle même par moment la végétation dense des forêts d’Hawaï. Et là, au milieu de cette nature, se trouve un magnifique bassin d’eau douce avec une eau incroyablement claire.

Saut de Tarzan depuis le banyan tree au Matevulu blue hole sur Espiritu Santo

Bien qu’il y ait les mêmes aménagements qu’au Nanda blue hole, Matevulu semble beaucoup plus naturel et authentique. Par exemple, on se jette à l’eau depuis les rochers au bord et non depuis une plateforme en bois. Par contre attention ça glisse! Mais ce qui retient mon attention c’est le banyan tree géant sur l’autre rive…dans lequel se balance une longue liane. Vous me voyez venir?

 

 

Et oui, ça n’a pas loupé. Je me jette à l’eau pour aller récupérer la liane et grimper l’échelle, fixée à même l’arbre. On pourrait croire que c’est simple mais au contraire c’est loin d’être évident. Si je lâche la corde, elle tombera à l’eau, et elle pèse son poid il faut bien le dire. Une fois arrivé sur la plateforme dans l’arbre, c’est l’heure de vérité.

 

Non sans appréhension, je me jette dans le vide en m’efforçant de crier le plus fort possible (bah oui il faut bien rajouter un peu fun à la chose quand même). Une fois en l’air il faut lâcher au bon moment tout en évitant le fameux plat en retombant dans l’eau. Heureusement, je m’en sors plutôt correctement et réapparaît quelques secondes plus tards à la surface de l’eau.

 

 

Si vous croyez que j’allais m’arrêter là, après un seul saut, c’est mal me connaître. Je les enchaîne les uns après les autres, il faut dire que c’est très distrayant. D’autant que je suis seul au monde à profiter de cet endroit magnifique. De bon matin, un bain frais ça réveil bien et ne peut faire que du bien. Ce n’est que lorsque je dois vraiment partir, de peur de manquer mon avion, que je me décide à sortir de l’eau.

Saut de Tarzan au Matevulu blue hole
Nager dans le Matevulu blue hole

Je n’ai pas pu me rendre à tous les blues holes d’Espiritu Santo mais je peux affirmer sans hésiter que Matevulu est à ne pas manquer. Pour moi, il s’agit d’un must do sur l’île. Un bon compromis entre authenticité et accessibilité. Si vous n’avez pas encore décidé dans quel blue hole aller sur Espiritu Santo, les liens vers les articles ci-dessous vont surement vous aider. A vous de faire le choix maintenant.

 

 

Cet article fait partie d’une série d’articles que je consacre aux blues holes d’Espiritu Santo, vous pouvez les découvrir ici :

Nanda blue hole

Espiritu Santo et ses blue holes

 

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires ou par e-mails, j’y répondrais dès que possible. Le Vanuatu est un pays extraordinaire et plein de ressources, parfait pour les aventuriers !

 
Partager

5 réflexions sur “Vanuatu | Saut de Tarzan au Matevulu blue hole”

  1. Superbes paysages et couleurs….on entend presque le cri de Tarzan!!
    Le Vanuatu est vraiment magique! Option pour les prochaines vacances….😍

  2. Ben moi en octobre 2019 quand je suis venu te voir en Australie et durant mon trip sur la côte Est eh ben tout au Nord je me suis aussi lancé d’une liane dans l’eau fraiche. Na !
    Mais moi j’ai fait un gros « plat » Lol
    Le papa du petit Singe….
    Soit le Gros singe

  3. Ping : Les incroyables trous bleus (blue hole) d'Espiritu Santo - Exploring Paw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.