Dégustation de vins et découverte de la région d’Orange

2 jours de Road trip depuis Sydney pour découvrir la région et les vignobles d’Orange

Juillet 2020. L’inévitable se produit: mon vol Sydney-Paris est annulé. Le Coronavirus n’aura décidément épargné personne. Je ne rentrerais pas en France cet été. Prenons les choses du bon côté: je vais pouvoir en profiter pour visiter un peu plus les alentours de Sydney, où j’habite depuis quelques années déjà. Mais tout de même la France me manque. Je trouve donc le compromis parfait. C’est décidé, je vais partir à la découverte de la petite région viticole d’Orange pour faire un “wine tasting” dans la campagne de la Nouvelle Galle du Sud. Le programme est simple: découverte des différents vignobles d’Orange par la dégustation de vins!

 

État

NSW

Accès

En voiture

Durée

2 à 3 jours

Domaines préférés

Strawhouse & De Salis

Dégustation de vins

$10-20 par personne

Chemin bordant les vignes du domaine viticole De Salis

Vendredi soir: le départ

Ayant préparé nos affaires la veille, on saute dans la voiture dès le travail fini. Nous sommes 4 amis à prendre part à cette petite aventure – comme on dit, autant partager le fun à plusieurs!

 

Alors que l’été bat son plein en France, à Sydney le mois d’Août signifie saison hivernale. Ici le Soleil se couche vers 17h. On décide donc de faire une pause pour la nuit dans les Blue Mountains, à environ 1h30 de Sydney. On est presque à la moitié de notre destination finale, c’est parfait.

Samedi: du lever au coucher de Soleil en passant par la dégustation de vins

Amateur de photographie, je profite d’être dans l’un des plus beaux parcs nationaux de l’Australie pour aller voir le lever de Soleil. Les Blue Mountains ou “Montagnes Bleues” en Français, doivent leur nom aux immenses forêts d’eucalyptus qui couvrent le parc. Les essences qui émanent des feuilles des arbres procurent une teinte bleuté à l’ensemble.

Lever de Soleil sur les Blue Mountains au Sublime Point Lookout

Lever de Soleil à Sublime Point Lookout, Leura

En cette belle et fraîche matinée, les nuages seront encore à basse altitude et ajoutent un caractère dramatique au paysage. Les premiers rayons de Soleil percent à l’horizon. Grandiose.

 

Ah oui, les Blue Mountains ont aussi une très grande singularité. La majeure partie des randonnées se fait…du sommet à la base. Oui oui vous avez bien lu! En fait, les villes se trouvent sur les plateaux en hauteurs et les chemins descendent dans les vallées adjacentes. D’ailleurs je vous invite à faire la randonnée du Grand Canyon si vous êtes dans les parages. Elle est tout simplement sublime.

Nuages flottants dans la vallée des Blue Mountains au sunrise
Mika prenant la pose au lever de Soleil à Leura
Lever de Soleil dans les Blue Mountains avec la Lune

Mais pour nous pas de randonnées cette fois-ci. On continue notre route en direction d’Orange où le vin nous attend. Là-bas quelqu’un nous servira de chauffeur pour la journée. De cette manière on pourra tester TOUS les vins. Enfin on verra…

 

11h. On est arrivé une petite demi-heure plus tôt. Juste le temps de poser nos affaires à l’hôtel et c’est parti pour notre première dégustation.

Entrée du vignoble Heifer Station wines à Orange

Notre premier stop: Heifer Station wines

 

Le cadre dans lequel on se trouve est idyllique. Des tables sont mises à disposition dans un petit jardin avec vue sur les vignes aux alentours.

 

On prend connaissance de la liste des vins qu’on va pouvoir tester. Chaque vin est accompagné de quelques notes et informations. On peut ainsi mieux comprendre l’origine, la fabrication et le goût de chaque bouteille.

Dégustation de vin rouge à Orange dans le domaine viticole Heifer Station
Dégustation de vin blanc à Heifer Station

On nous explique comment la dégustation va se dérouler. On commencera par les pétillants pour enchaîner sur les vins blancs secs, moelleux, rosés, rouges et pour finir sur les vins à teneur plus sucrée. Les vins plus légers en bouche d’abord, pour ensuite continuer sur des vins avec un goût plus prononcé et possédant plus de tannin. De la sorte, notre palais permet de s’habituer aux différents goûts.

 

On en salive déjà. De quoi vraiment bien commencer la journée. Pour plus d’information et réservations dans ce domaine viticole: Heifer Station wines.

Tables dans le jardin pour la dégustation de vins à Heifer Station wines
Tipi et feu de camp à l'arrière de Heifer Station wines
Bougie suspendue à un arbre

Il est maintenant midi. Avant d’attaquer la suite (qui s’annonce bien chargée – dans tous les sens du terme), on mange un bout dans le centre ville. Mieux vaut ne pas avoir le ventre vide pour ce qui suit.

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 travail

 

 

Domaine viticole n°2: Orange Mountain wines

 

Notre deuxième domaine viticole inclut une visite des vignobles avant de passer à la dégustation. En ce début d’après-midi ensoleillé c’est plutôt agréable. Mais c’est également l’occasion d’en apprendre plus sur les vignes.

 

Le guide nous explique qu’il y a quelques années leurs vignes furent ravagées par un type de scarabées friands de raisins. Ne sachant que faire ils ont opté pour l’usage d’un insecticide. Certes, le problème fut réglé. Mais l’année suivante ces derniers sont revenus de plus belle. Ils avaient même une meilleure résistance à l’insecticide.

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 travail

 

 

Vignes du domaines viticole De Salis

Alors désarmés, ils apprirent d’une connaissance locale que le meilleur remède était de laisser faire la nature. Pardon? Mais qui ne tente rien n’a rien on dira. Ils s’y essayèrent l’année suivante. Tout d’abord rien ne changea: les scarabées étaient à nouveaux présents. Mais après plusieurs jours ces derniers commencèrent à se faire plus rare. Pour enfin disparaître en quelques semaines!

 

Le coupable (ou devrais-je dire le sauveur)? La célèbre redback, cette araignée mortelle connue de tous ceux qui ont eu l’occasion de parcourir l’Australie. Entre autres insectes, celle-ci raffole des scarabées. Ces vignobles offraient donc un garde manger plus que alléchant. Du coup, nombreuses fût celles qui s’installèrent aux pieds de vigne. La boucle était bouclée. Chacun y trouvait son compte. Comme quoi des fois il faut laisser au temps le temps et la nature peut être la meilleure solution à un problème en soit…naturel.

 

La dégustation des vins se passe de la même manière que pour notre première visite. Chaque domaine propose des vins différents mais de manière générale chacun nous fait goûter au moins un blanc, un rouge et un vin de dessert plus sucré.

 

Pour plus d’information et réservations: Orange Mountain wines

Verre de sparkling au domaine De Salis

Étape numéro 3: Nashdale wines

 

Troisième vignoble. C’est parti! On va maintenant entamer notre troisième dégustation de vins. Alors que l’on jette un premier regard sur la liste qui nous est présentée, on remarque qu’il n’y a que du vin blanc. On est un peu déçu et on demande la raison de ce choix au propriétaire.

 

On ne s’attendait pas à cette réponse qui nous chagrine. Plus tôt cette année, l’Australie a fait la une mondial avec ses feux de forêts. Ceux-ci ont ravagé un nombre impressionnant d’hectares de forêts et décimé la faune et flore de beaucoup de parcs nationaux. La région viticole d’Orange n’y a pas échappé. Ces producteurs ont perdu jusqu’à 50% de leur récolte. Un désastre.

 

 

 

Bouteilles de vin alignées dans le domaine viticole Nashdale Wines

 

Une fois les incendies maîtrisés, les vignerons se sentaient au début soulagés. En effet, la majeur partie des vignobles étaient intactes. Mais la fumée provoquée par les feux a contaminé toutes les vignes de raisins rouges. Le goût n’était plus le même. Impossible de le vendre.

 

 

 

Malgré tout, les producteurs restent positifs. On ne peut qu’admirer ce modèle de résilience. Comme quoi, la vérité cachée derrière “ce choix” de ne proposer que des vins blancs nous a permit d’en apprendre bien plus que ce que l’on pensait.

 

 

 

Pour plus d’information et réservations: Nashdale wines

 

 

Vignes de la winery De Salis

 

Allez, tenons-bon, le 4ème vignoble est en vue: Strawhouse wines

 

 

On arrive maintenant au quatrième vignoble de la journée. Il est plein de charme. De taille humaine, il est tenu par un couple qui habite la région depuis de nombreuses années. Leur nom, Strawhouse (maison de paille), fait référence au conte les trois petits cochons. D’ailleurs chacun de leur vin est nommé en référence à cette histoire.

 

Nous avons donc le Fizz Pig (vin pétillant), le Naked Pig (vin blanc), le Black Pig (vin rouge) ou encore le Big Bad Wolf, un assortiment de plusieurs cépages. L’idée est très sympa et ne manque pas d’originalité!

 

 

 

Dégustation de vin avec vue sur le domaine Strawhouse Wines
Bouteille de vin du domaine Strawhouse Wines

 

Le cadre dans lequel on se trouve est de plus superbe. Situé légèrement en hauteur, une petite baraque avec terrasse permet d’avoir une vue imprenable sur la vallée et vignobles en contrebas. On déguste alors nos vins tout en apprenant un peu plus sur l’histoire des lieux et de la région. Une expérience vraiment unique.

 

Pour plus d’information et réservations: Strawhouse wines

 

 

Terasse pour la dégustation de vin à Strawhouse

 

La dernière ligne droite: De Salis wines

 

 

Ca y est, on y est presque. Oui, je parle de la fin de cette tournée des vignobles! Il ne nous reste plus qu’un domaine à aller voir. Heureusement d’ailleurs que les doses que l’on teste à chaque fois sont minimes. Sinon j’ose imaginer les dégâts.

 

Bref nous y voilà. Un peu plus haut en altitude que les autres vignobles, les vins produits par De Salis Wines ont une saveur légèrement différente. Par ailleurs, ce sont l’un des seuls vignerons de la région à produire du vin pétillant. Un délice. Malheureusement la récolte est déjà épuisée cette année mais pour y avoir goûté l’année dernière, il vaut vraiment le coup.

 

 

 

 

Dégustation de vin rouge au domaine De Salis
Coucher de Soleil à l'horizon au-dessus des champs de vignes

 

Un de nos amis connaît bien les propriétaires. Du coup, on a la chance de pouvoir rester un peu plus après la fermeture. Cela nous permet aussi de profiter du coucher de Soleil sur les vignobles. Il commence à faire un peu frais…mais heureusement le verre de vin n’est pas loin! La note parfaite pour finir une journée bien remplie.

 

Pour plus d’information et réservations: De Salis wines

 

 

Coucher de Soleil sur les vignobles du domaine De Salis

Dimanche: vagabondage dans Orange et aventure dans la campagne environnante

 

Après la journée épuisante de la veille (si si je vous assure que cela “épuise” de boire toute la journée!), aujourd’hui ce sera plus relax. On décide de prendre notre temps et découvrir la région.

 
 

 

 Orange, une petite ville de campagne très charmante

 

 

On profite de la matinée pour se balader en centre ville. Bien que relativement grande pour une ville de campagne, Orange garde son charme avec plusieurs petites boutiques et cafés aux coins de chaque rue.

 

 
 
 

 

Cappuccino dans un café à Orange
Petit-déjeuner à Orange avant de partir exxplorer la région

 

On tombe alors sur Robertson Park, un parc abritant de nombreux arbres en fleurs. Ce n’est pas encore le printemps mais les changements de température ont surement eu raison d’une floraison en avance. Cela ne peut faire que notre bonheur. Les fleurs de couleur rose donnent un charme indéniable à l’endroit. Ce spectacle vaut clairement celui des jacarandas en fleurs à Sydney.

Arbres en fleurs dans Robertson Park dans la petite ville d'Orange
Floraison des arbres à Orange
Fleurs roses d'arbres dans le Robertson Park dans la ville viticole d'Orange

Le Mont Canobolas, un ancien volcan à quelques kilomètres de la ville d’Orange

 

Après un petit déjeuner dans un des cafés du coin, on reprend la route. Cette fois-ci direction le Mont Canobolas, la montagne la plus haute de la région et culminant à près de 1 400 mètres. Le Mont Canobolas est en fait un ancien volcan. D’ailleurs ce n’est pas un hasard que la région soit populaire pour ses vins. En effet, cette altitude couplée à la fertilité du sol volcanique offrent aux vignes les conditions idéales de développement.

 

 

 

 
 
 
 

 

Route menant au Mt Canoblas
Le Mount Canoblas vu d'en bas

 

Lorsque les températures avoisinent les 0° (oui, ça arrive en Australie!), le mont et ses environs sont recouverts d’un beau manteau de neige. (Mal)heureusement pour nous, les températures ne sont pas aussi basses cette fois-ci.

 

On en profite donc pour admirer la vue à 360° au sommet…tout de même un peu cachée par les antennes radio qui y sont installées. On s’engage ensuite sur un petit sentier qui serpente en forêt pour rejoindre un autre point de vue un peu plus bas.

 
 
 

 

Les antennes au sommet du Mont Canoblas
Balade en forêt au sommet du Mont Canoblas

 

En descendant du Mont Canobolas, on s’arrête au lac du même nom, situé quelque peu en contrebas. Cette base nautique n’est pas très active en hiver mais le cadre reste charmant. On se balade quelques instants le long de la rive avant de reprendre la route.

 
 
 

 

Vue aérienne de la vallée d'Orange dans la Nouvelle Galle du Sud

L’anecdote du jour: à la rescousse du drone

 

Enfin, on ne repart pas si rapidement…quelque chose d’inattendu va se passer.

 

Je fais voler mon drone afin d’immortaliser les environs en image. Le lac, la forêt alentour et les collines sont superbes vues d’en haut. Je me régale. Mais alors que mon drone se trouve à environ une centaine de mètre de hauteur, celui-ci se déconnecte et tombe en chute libre.

 

Je panique. Mais c’est impuissant que je regarde mon drone s’écraser à quelques dizaines de mètres de l’endroit où je me trouve. Dans ce malheur la chance me sourit (en quelques sorte). J’aperçois mon drone sur un parterre d’herbe au milieu d’un terrain vaseux. Il est tombé exactement entre la route et le lac, et la vase a amorti sa chute. Il n’est pas en mille morceaux! Au final et après avoir regardé en détails, il n’a rien. Une première selon l’expert qui l’a ensuite examiné compte tenu de la chute qu’il a fait. Et en prime, j’ai pu retrouver les photos du lac de cette même journée. Tout est bien qui finit bien.

Vue aérienne du lake Canobolas avec le drone

 

Katoomba et les Three Sisters, le dernier stop

 

Alors que l’on s’approche à nouveaux des Blue Mountains, on décide de s’y arrêter pour un petit en-cas. C’est aussi l’occasion de faire une pause au cours de ce long trajet. Cette fois-ci on s’arrête à Katoomba, la ville principale.

 
 
 
 

 

Vue depuis le restaurant sur les Blue Mountains à Katoomba
Les Blue Mountains au coucher de Soleil à Katoomba

 

On y a tous été à de nombreuses reprises, mais on ne s’en lassera jamais: le point de vue des Three Sisters est un incontournable. Pour la petite anecdote, le nom « Three Sisters » est issu d’une légende aborigène.

 

Trois sœurs de la tribu de Katoomba tombèrent sous le charmes de trois frères issus de la tribu Nepean. Mais le mariage entre différentes tribus est interdit. Les trois frères décident alors de déclencher une guerre afin d’enlever leurs bien aimées. Un sorcier alors bienveillant, et conscient du danger que les trois sœurs encourent, décide de les changer en pierre le temps du conflit. Malheureusement ce sorcier mourut au cours du combat et ne put redonner leurs formes humaines aux trois sœurs. Celles-ci ont donc gardé leur apparence de pierre et règnent dorénavant sur la vallée des Blue Mountains.

 
 
 

 

Point de vue des Three Sisters à Katoomba

Le côté pratique: coût et organisation

 

N’ayant pas de voiture nous en avons loué une à Sydney. Nous avons opté pour Enterprise/Red Spot à Potts Point. L’avantage est qu’ils ont un parking souterrain. On peut donc ramener la voiture même si leur bureau est fermé. Pratique quand on rentre un dimanche en fin de journée. Pour éviter tout frais de réservation et ne payer que le jour même, nous avons fait la réservation via le site vroomvroomvroom.com.au. Pour l’assurance on a utilisé Car Hire Excess. Les assurances en ligne sont généralement moins chères que celles via le prestataire de location de voitures.

 

Une fois à Orange nous avons réservé un chauffeur via AirTasker. Cela nous a permis de pouvoir profiter de chaque domaine viticole sans se soucier de ce que l’on buvait.

 

Enfin pour les dégustations de vins, il faut réserver en avance pour être sur d’avoir une place. On comptait en général 1-1h30 entre chaque domaine et on avait planifié la journée de la sorte. Les coûts varient mais généralement la dégustation de vin est de $10-20 par personne. Ce prix est généralement déduit si vous achetez 1 ou 2 bouteilles dans le domaine.

Type de dépenseCoût en Dollar Australien (AUD)
Voiture pour 2 jours$140 / $35 pp
Assurance voiture$40 / $10 pp
Chauffeur Airtasker (10h30-19h)$300 / $75 pp
Dégustation de vins (5 domaines)$280 / $70 pp
Hôtel pour 2 nuits$300 / $75 pp
Total pour 4 personnes / 1 personne$1060 / $265 pp

On termine ainsi notre petite escapade le temps d’un weekend dans la campagne autour de Sydney. Orange c’est vraiment une chouette petite bourgade viticole dont j’ai été agréablement surpris. En comparaison avec la Hunter Valley qui est beaucoup plus touristique, la région d’Orange attire majoritairement des locaux et l’ambiance est donc totalement différente. Certes il y a un peu moins de choix en termes de domaines viticoles (enfin tout de même assez pour tenir 2 jours complets!), néanmoins la convivialité est de rigueur. Des dégustations de vins au top et de beaux paysages, le combo parfait pour recharger les batteries le temps d’un weekend. 

Partager

5 réflexions sur “Dégustation de vins et découverte de la région d’Orange”

  1. Chouette nouvelle publication
    Tu as l’âme d’un vrai journaliste : On apprend plein de choses et les photos sont toujours superbes !
    Et il y a toujours des anectodes de ton vécu….
    La légende arborigène sur les three sisters est géniale

  2. « On nous explique comment la dégustation va se dérouler. On commencera par les pétillants pour enchaîner sur les vins blancs secs, moelleux, rosés, rouges et pour finir sur les vins à teneur plus sucrée. Les vins plus légers en bouche d’abord, pour ensuite continuer sur des vins avec un goût plus prononcé et possédant plus de tannin. De la sorte, notre palais permet de s’habituer aux différents goûts. »

    C’est Tout à fait exact !!!
    Papa

  3. Tres sympa l’article comme le road trip d’ailleurs ! On y apprend plein de choses et ça donne envie d’aller y faire un tour!
    J’espère que les frontières vont vite réouvrir….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.