Bruny Island: une excursion naturelle et culinaire en Tasmanie

Guide ultime pour un séjour sur Bruny Island en Tasmanie: itinéraire, conseils et que faire sur l'ile

Que ce soit le temps d’une journée, d’un weekend ou sur plusieurs jours, Bruny Island saura ravir quiconque y posera les pieds. Les amoureux de la nature, les foodies, ou encore ceux qui souhaitent se relaxer. Chacun y trouvera son compte. Après deux voyages sur Bruny Island, je suis toujours sous le charme de sa beauté naturelle. Si l’occasion se représente, je n’hésiterais pas à y revenir, c’est certain.

 

État

Tasmanie

Accès

Ferry à Kettering

Durée

1, 2 ou 3 jours

Highlights naturels

Rando, lookout, faune et flore

Highlights culinaires

Vin, fromage, huîtres, miel

Pourquoi Bruny Island? Mes coups de coeur

Bruny Island, c’est avant tout un concentré de la Tasmanie. Un petit coin de paradis sauvage favori des habitants de Hobart qui souhaitent échapper à la vie citadine le temps de quelques jours. Les plages de l’Ouest de l’île, abritées du vent, permettent de se relaxer quelques instants. Tandis que les amateurs de randonnées rejoindront le South Bruny National Park pour en explorer les moindre recoins. Sans oublier la gastronomie locale qui en ravira plus d’un!

 

 

 

Chaque moment passé sur Bruny Island fut vraiment très agréable et dépaysant. Mais si je devais retenir ce qui m’a le plus marqué, en voici la liste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes coups de cœur sur Bruny Island

 

 

  • Monter au lookout de The Neck et avoir une vue à 360° sur Bruny Island
  • À la nuit tombée, observer les plus petits pingouins au monde sur la plage près de The Neck
  • Partir en randonnée vers le Fluted Cape et se retrouver au sommet de magnifiques falaises avec des vues à couper le souffle
  • Prendre conscience de l’immensité sauvage de l’île en se rendant au phare de Cape Bruny pour en explorer les environs
Vue depuis le haut de The Neck
The Neck lookout
Randonnée au Fluted Cape
Randonnée au Fluted Cape
Phare de Cape Bruny
Phare de Cape Bruny

Comment se rendre à Bruny Island

 

Depuis Hobart, il faut compter un peu plus de 30 minutes en voiture pour rejoindre l’embarcadère à Kettering. On peut acheter ses billet en ligne, sinon c’est également possible de le faire sur place. La traversée ne prend que 20 minutes.

 

Le transfert entre Kettering et Bruny Island s’effectue toute l’année via la compagnie Sea Link. Il y a un ferry toutes les 30 minutes ou toutes les heures selon le mois de l’année.

 

L’aller-retour pour Bruny Island coûte $38 pour un van ou voiture, tant que le véhicule ne dépasse pas les 6 mètres. Pour tout autre véhicule, où même selon l’heure à laquelle vous faîtes la traversée, le prix peut varier. Le trajet est gratuit pour les piétons (vous n’irez pas bien loin par contre…). Pour plus d’information, le site suivant recense tous les détails nécessaires.

 

 

 

Notre van sur le bateau entre Kettering et Bruny Island
Vue de l'océan et Bruny Island depuis le bateau

 

 

Il faudra prévoir large au niveau des horaires car une fois sur les lieux, c’est premier arrivé, premier servi. On rejoint la file d’attente et on verra bien! Pareil pour le retour, évitez de miser sur le dernier ferry de la journée, on ne sait jamais….

 

Ce qui est pas mal c’est que une fois que vous êtes dans la file d’attente vous pouvez sortir et aller prendre un café ou quelque chose à manger à la boutique sans perdre votre place. C’est ce que l’on a fait, c’est bien plus agréable que de rester assis au Soleil dans sa voiture.

 

Bon à savoir: bien qu’aucun permis (National Park Pass) n’est requis pour entrer sur l’île, il en faudra un pour visiter le South Bruny National Park. L’achat du pass se fait facilement en ligne sur le site de Parks & Wildlife Service Tasmania.

 

 

Ferry qui établit la liaison entre Kettering et Bruny Island

Comment se déplacer sur Bruny Island

 

Il n’y a aucun transports en commun sur l’île. C’est donc c’est par ses propres moyens que l’on doit s’y déplacer.

 

On a pris une carte lorsque l’on attendait à l’embarcadère à Kettering. Elle nous a été très utile car recensait tous les points d’intérêt de l’île. Le type de route est aussi précisé pour éviter les mauvaises surprises. Je vous conseille d’ailleurs de rester sur les routes dites “secondaires” ou “mineures”. Les autres routes sont à vrai dire des chemins!

 

Pour ceux qui veulent prendre le risque, une petite anecdote à ce propos:

 

 

Au cours de mon premier voyage sur l’île j’ai bien compris le sens « d’itinéraire conseillé » par la carte! Alors seul et au volant d’une petite voiture de location, je m’embarque sur la route qui relie Adventure Bay à Lunawanna. Mon but est de rejoindre le phare de Cape Bruny. Au lieu de faire le grand tour, j’opte pour le raccourci qui traverse le South Bruny National Park.

 

Tout va bien pendant un certain temps, jusqu’à ce que je me retrouve sur une route en terre. Plutôt praticable, je continue. Mais au fur et à mesure que je m’enfonce dans le parc national, je me retrouve sur une véritable piste forestière. Je m’en suis au final bien sorti (la voiture était néanmoins pleine de boue) mais je conseille grandement de faire le tour via la route principale. C’est ce que j’ai fait cette fois ci, et c’est presque tout aussi rapide.

 
 

 

Les distances sur Bruny Island

 

Sachant que Robberts Point est le point d’arrivée sur l’île, voici quelques indication des distances pour se repérer:

 

  • Roberts Point – Dennes Point: 35min
  • Roberts Point – The Neck: 25min
  • The Neck – Adventure Bay: 20min
  • The Neck – Cape Bruny Lightstation: 50min

Premiers pas sur Bruny Island: visite de la partie nord de l’île (entre Dennes Point et The Neck)

 

Cette partie de l’île est sûrement la moins visitée. Je ne l’avais d’ailleurs pas faite lors de mon premier séjour par manque de temps. Néanmoins plusieurs points d’intérêts valent le détour.

 

Une fois débarqué sur Bruny Island à Roberts Point, on se dirige vers Barnes Bay. On est les seuls à prendre cette direction, tout le monde semble rejoindre le sud de l’île. Tant mieux, on sera tout seul.

 

On continue la route côtière plutôt sympathique jusqu’à Dennes Point via Killora. C’est le début d’après-midi mais Nebraska beach semble déjà être bien animée. Cela semble être le lieu idéal pour profiter de la mer un jour de beau temps. D’ailleurs de nombreuses locations de maisons semblent être possible dans les environs. De mon point de vue, cette plage n’a pas énormément à envier aux plus populaires plages du sud à Adventure Bay et Cloudy Bay. Une bonne alternative donc si vous sillonnez la partie nord de l’île.

 

Bien que l’on soit en Décembre, l’eau reste relativement fraîche. Quoique pour que pour un Breton, je devrais facilement me mettre à l’eau mais bon…après plusieurs années ‘Down Under’ je suis devenu difficile!

 

 
 
Vue de Killora bay et Nebraska beach depuis les hauteurs
Nebraska beach au nord de Bruny Island

 

 

On poursuit notre chemin pour arriver à Bull Bay. La route monte au sommet d’une colline pour la redescendre juste derrière en pente douce. Cela nous permet d’avoir une vue imprenable sur la mer de Tasmanie et la péninsule qui abrite Port Arthur au loin.

 

Après avoir admiré la vue, on traverse la partie Nord de l’île d’une traite pour rejoindre The Neck. On ne s’arrête pas pour tester huîtres, vins, fromages, whisky ou miel. On garde ça (peut-être pas tout quand même) pour le chemin du retour.

 
 

The Neck: point de vue et colonie de petits pingouins

 

 

The Neck lookout: au sommet de Bruny Island

 

The Neck est vraiment un endroit atypique. On s’en aperçoit dès qu’on y arrive. On se situe sur un isthme (tient ca me rappelle mes cours de géo!) entre “l’île” du Nord et “l’île” du Sud. Quelques mètres à peine sépare Isthmus Bay à l’Ouest d’Adventure Bay à l’Est. L’attraction principale? Le point de vue situé en haut de la colline et qui permet d’avoir une vue à 360° de Bruny Island. De là-haut on se rend compte de l’immensité de l’île qui fait quand même près de 50 kilomètres de long.

 

Les meilleurs moments de la journée pour se rendre à The Neck sont sans doute au lever et au coucher de Soleil. Les couleurs sont magiques. Prenez une petite veste car en haut, ça souffle.

 
 
Vue du haut du point de vue The Neck sur Bruny Island
Plage en bas du point de vue de The Neck

 

 

La colonie de pingouins à The Neck

 

D’ailleurs, The Neck n’est pas que connu pour son point de vue. Une fois la nuit tombée, c’est une toute autre raison qui nous y ramène: une colonie de pingouins. Oui des pingouins! Et pas n’importe lesquels: des ‘little penguins’. Comme leur nom peut le suggérer, ils s’avèrent être les plus petits pingouins au monde. Ceux qu’on surnomme également ‘fairy penguins’ (pingouins féeriques si on traduit littéralement) ont établi une colonie dans les dunes de The Neck.

 

Aux alentours de 21h30-22h, alors que l’on ne s’y attend pas (enfin si un peu quand même), ils débarquent! Les parents pingouins sortent de l’eau et se dirigent vers les dunes de sables. Après une journée entière de pêche (cette espèce de pingouins passe en moyenne 80% de sa vie dans l’eau à nager et pêcher), ils reviennent à leur terrier afin de nourrir leurs petits. Pour ne pas les déranger, on n’a pas accès à la plage. On les observe depuis les promontoires en bois. Un guide est présent et éclaire d’une lumière rouge les alentours afin que l’on puisse suivre leur progression dans les dunes. Ce moment est juste magique. Ils ne sont qu’à quelques mètres de nous. On les distingue parfaitement.

 

Malheureusement je n’ai pas de bonne photo de ce moment. D’une part j’étais beaucoup plus captivé par le spectacle qui se déroulait devant moi. Et d’autre part cela reste relativement compliqué étant donné l’obscurité et le fait qu’ils soient constamment en mouvement. Ce que j’ai par contre c’est les photos du coucher de Soleil: un régal pour la rétine.

 

 
 
 
Coucher de Soleil à The Neck

 

 

Comme précisé un peu plus haut, seules des lampes avec un filtre rouge sont autorisées de manière à ne pas aveugler les pingouins. Bien que l’on soit en période estivale (le moment le plus propice pour les observer), ils ne viennent pas tous les jours. Mais cette nuit-là on a eu de la chance car il y en avait au moins une vingtaine.

 

 

Outre les ‘little penguins’, Bruny Island est l’habitat de nombreuse espèces animales. L’une des plus emblématiques est le white wallaby. Leur pelage blanc provient d’une mutation génétique rare. Certains s’avèrent être albinos mais pas tous. Au cours de ma première visite sur l’île j’en ai aperçu un de loin mais pas cette fois-ci. J’espère en tout cas que la chance sera de votre côté!

 

Après une soirée bien remplie en émotion, on rejoint notre camping à Adventure Bay pour la nuit.

 

 
 
 
Panneau de signalisation avec dessin de pingouin de Bruny Island

Une nouvelle journée s’annonce: découvrir le South Bruny National Park en randonnée

 

 

Alors que nous avions principalement visité l’île en voiture la veille, cette fois-ci c’est à pied que l’on va en découvrir les moindre recoins. Le sud de Bruny Island est majoritairement recouvert par le South Bruny National Park qui regroupe de nombreuses randonnées.
 
Notre première destination: Fluted Cape via Grass Point
 
Cette randonnée d’environ 2h30 est classée parmi les 60 Great short walk de Tasmanie. Cette liste recense les 60 plus belles randonnées de relativement courte distance en Tasmanie. Et il n’y a rien à redire, Fluted Cape mérite clairement d’être dans ce classement.
 
La première partie du trajet s’effectue le long de la partie Est d’Adventure Bay. Il nous faut environ 30 minutes pour atteindre Grass Point, une étendue plate couverte d’herbes et de rochers an bord de l’eau. De là on peut admirer la baie dans sa totalité. On distingue même The Neck au loin. Ouvrez l’œil car c’est l’endroit parfait pour observer les wallabies. Vous en verrez au moins un c’est sur!
 

 

 
 
 
Wallabies au niveau de Grass Point sur la randonnée de Fluted Cape

 

 

A marée basse on peut rejoindre Penguin Island, la petite île en face de Grass Point. J’y fais rapidement un petit tour mais il n’y a aucun chemin de vraiment tracé. Je rebrousse chemin après m’être pris plusieurs toiles d’araignées dans la tête. À vrai dire j’ai pas voulu forcer ma chance et tomber sur une espèce venimeuse, ce qui aurait pu arriver à n’importe quel moment.
 
On continue en direction de Fluted Cape. À partir de maintenant ça grimpe sec. Fluted Cape n’est pas très loin mais se situe à 272m au-dessus du niveau de la mer. Le dénivelé se fait sentir. Une fois en haut le spectacle est par contre sublime. Du bord des falaises on admire l’océan à perte de vue. Plusieurs dizaines de mètres plus bas, les vagues s’écrasent sur les rochers. C’est l’endroit parfait pour manger un petit bout et reprendre quelques forces.
 
La fin de la randonnée se fait à travers la forêt et redescend graduellement vers Adventure Bay.
 

 

 
 
 
Les falaises de Fluted Cape, Bruny Island, Tasmanie
Falaises au sommet de Fluted Cape
Falaises sur la randonnée de Fluted Cape à Bruny Island

 

Deuxième étape de la journée: Cape Bruny Lighthouse

 

Toujours situé dans le South Bruny National Park, il faut presque compter 1h pour rejoindre le phare le plus au Sud de l’île. Si vous avez lu mon anecdote un peu plus haut, vous comprendrez pourquoi j’ai cette fois opté pour suivre la route principale et ne pas couper à travers les terres!

 

Le phare de Cape Bruny est également l’un des plus au sud d’Australie. Situé au sommet d’une petite colline, il faudra gravir plusieurs marches avant de l’atteindre. Une fois arrivé, on profite pleinement de la vue qui s’étend devant nous. Pour ceux qui veulent prendre encore plus de hauteur, il est possible de monter dans le phare pour $10 par l’intermédiaire d’un tour. Dans ce cas là, il est conseillé de réserver sa place à l’avance.

 
Paysages sauvages au phare de Cape Bruny - Cape Bruny Lighthouse station

 

Autres randonnées à faire sur Bruny Island

 

Avant de repartir vers le Nord, on fera un petit détour à Jetty Beach pour faire une partie du Luggaboine circuit. On traverse une forêt d’eucalyptus avant d’atteindre un petite crique isolée plutôt sympathique. On revient cependant sur nos pas, faute de temps.

 

A priori, ce qui vaut le coup c’est de faire la randonnée sur la Labillardiere Peninsula (boucle d’environ 5h). Figurant sur la liste des 60 Great short walks mentionnée plus haut, je suis sur que les paysages sont à la hauteur.

 

 
 
 
Chemin de randonnée le long de la péninsule de Labillardiere sur Bruny Island
Vue de Jetty Beach depuis la forêt

 

Une autre plage prisée sur Bruny Island est Cloudy Bay. Je n’ai malheureusement pas eu l’opportunité de m’y rendre car cela nous aurait obligé à faire un détour. Mais depuis la route qui rejoint le phare, on a pu apercevoir la baie de loin et le cadre avait l’air assez sympa.

 

De même, j’ai pu lire que la randonnée pour rejoindre Cape Queen Elizabeth est très scénique tout en étant relativement simple. Le chemin longe Moorina Bay qui abrite une arche naturelle en pierre sur la plage.

 
 
 
Panneau de signalisation walking track sur la randonnée Labillardiere Peninsula
Vue de Cloudy Bay au Sud de Bruny Island

Après l’effort, le réconfort: dégustation de vins et fromages locaux

Avant de quitter ce petit coin de paradis, on ne manque pas de s’arrêter dans l’un des établissements les plus populaires de l’île: Bruny Island Cheese & Beer Co. C’est plein à craquer! Victime de son succès on doit attendre près de 45min avant d’être servi. C’est bon mais je n’ai pas non plus été conquis. L’ambiance et le fait que l’on devait partir sans trop tarder pour attraper le prochain ferry n’a sûrement pas aidé car j’ai entendu beaucoup de bien sur les lieux avant de venir.

 

Il y a pleins d’autres endroits que l’on aurait aimé testé mais on ne peut pas tout faire. Les amateurs de chocolat iront faire un tour à Bruny Island Chocolate Company. Tandis que les férus de miel se rendront à Bruny Island Honey. Et ce n’est pas tout. Il y en a pour tous les goûts: huîtres, whisky, cidres, bières et vins. Tous les détails sont disponibles ici ou sur la carte de l’office du tourisme.

 
 
Panorama au lookout The Neck

Côté pratique: Où loger et faire ses course sur Bruny Island

Bruny Island possède de nombreux villas et cottage de particuliers accessibles via Airbnb, Stayz ou Booking.com. Pour ce qui est des autres logements sur l’île, le site de l’office du tourisme dresse une liste des endroits où l’on peut réserver.

 

De notre côté nous avons dormi au Captain Holiday Park à Adventure Bay. On en a été très content: simple, propre, très bien situé. Rien à redire. Juste en face de la mer, on a apprécié pouvoir profiter d’une promenade sur la plage au crépuscule et de bon matin. Pour ceux dont le budget est plus restreint des campings gratuits ou à moindre coût se trouvent à The Neck, Jetty Beach et Cloudy corner.

 

Concernant le ravitaillement, je conseille de prévoir quelques réserves avant de se rendre sur l’île. Surtout si vous comptez y passer plusieurs jours. Un seul magasin, relativement petit, est disponible à Adventure Bay. C’est également le seul endroit possible pour faire le plein d’essence.

 
 
Vue aérienne de la plage d'Adventure Bay sur Bruny Island
Vue de drone de bon matin de la plage d'Adventure
Rochers et plage de Bakers Beach à Bruny Island

On aura en tout passer 2 journées entières sur Bruny Island. C’est court certes, mais on a quand même pu faire une bonne partie de ce que l’on avait prévu. Etant donné la taille de l’île, 3 jours seraient idéal pour prendre le temps et profiter au maximum. Tout en minimisant le transport chaque jour. Quoi qu’il en soit je reste totalement charmé par cette île. Et ce, même après m’y être rendu à deux reprises au cours de ces dernières années. La richesse naturelle de Bruny Island et ses paysages magnifiques en font un lieu unique qui se place sans aucun doute parmi mes endroits préférés en Australie.

 

Si vous êttes en train de planifier votre séjour en Tasmanie et aimez l’aventure, ne manquez pas le parc national de Cradle Mountain-Lake St Clair. La randonnée au sommet de Cradle Mountain est notamment parmi l’un des moments forts de mon road trip en Tasmanie.
 
Partager

3 réflexions sur “Bruny Island: une excursion naturelle et culinaire en Tasmanie”

  1. Ping : Freycinet National Park: weekend randonnée et détente - Exploring Paw

    1. Oui l’île est vraiment très sympa. C’était la deuxième fois que je m’y rendais et n’ai toujours pas eu le temps de tout voir tellement c’est grand. Les fromages sont principalement faits à base de lait de vache mais certains peuvent être de chèvre ou brebis. Quoi qu’il en soit ils étaient très bons!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *