Weekend camping au Bouddi National Park

Idéalement situé au nord de Sydney, Le Tallow Beach campground au bouddi national park est l'endroit parfait pour du camping au milieu de la nature

Alors que l’été bat son plein à Sydney, nous avons décidé avec quelques amis de partir pour un weekend de camping. Direction Tallow Beach dans le Bouddi National Park, une centaine de kilomètres au nord de Sydney et en face de Palm Beach. On va essayer de profiter des derniers jours de beau temps avant que l’automne ne s’installe.

 

État

New South Wales

Lieu

Bouddi National Park

Camping

Tallow beach

Accès

Voiture, bus, ferry

Durée

2 jours

Rejoindre Tallow Beach et le Bouddi National Park depuis Sydney

Bye bye le boulot, c’est parti let’s go!

 

On est Vendredi en fin d’après-midi. Il est 16h et j’envoie mon dernier e-mail avant de fermer mon ordinateur de travail. Je passe en revue et fait l’inventaire des affaires que j’ai préparées la veille pour être sûr de n’avoir rien oublié. On est bon. Direction maintenant Wynyard Station où on s’est donné rendez-vous pour prendre le bus et commencer notre aventure. Tout le monde est là et le bus est à l’heure, on ne pouvait pas mieux commencer!

 

Nous avons fait le choix de ne pas louer de voiture cette fois-ci pour économiser. Mais aussi et surtout car nous voulions un weekend tranquille sans nécessairement trop bouger. On profitera du camping en bord de mer et des alentours.

 
 
 

Les ennuies commencent

 

Le trajet en bus s’effectue sans encombre jusqu’à Palm Beach. Là, un bateau doit nous amener à Wagstaffe. Ensuite il nous faudra marcher environ 45 minutes pour rejoindre le camping.

 

Malheureusement le temps n’est pas clément. La houle et le vent ne permettent pas au seul et unique bateau de traverser la baie pour rejoindre notre destination. Pas de problème nous dit-on, on va quand même vous amener sur l’autre rive. On commençait à souffler avant de réaliser qu’on serait alors à plus de 30 minutes de voiture du camping de Tallow Beach…Mais bon, nous n’avons pas le choix (fail #1).

 

Fantasea est la seule compagnie à faire l’aller retour et normalement annonce sur son site si des changements sont à prévoir. Mais même s’ils ne vous amènent pas à la destination initialement prévue, il vous en coûtera toujours $12.50 par trajet. Pas terrible…

 
 
 
Vue depuis le quai de Palm Beach avant d'embarquer
A bord du ferry en partance de Palm Beach et direction Wagstaffe ou Patonga

 

Une fois à Patonga (là où le ferry nous a laissé), on s’attable au bar local pour prendre un verre en attendant notre taxi. Celui-ci devrait mettre une bonne demi-heure. Il devait être drôlement pressé de nous voir car nous avons à peine eu le temps de recevoir notre commande qu’il nous attendait déjà en bord de route. C’est donc avec dépit que nous laissons nos verres aux trois quart plein (fail #2).

 

La dernière partie du chemin se fait à pied. Initialement on aurait dû traverser le bush depuis Wagstaffe (si on avait pris le bateau). Mais le taxi nous a déposé au début de Hawke Head Drive, juste avant que la route ne devienne impraticable. Le camping où nous nous rendons est de toute façon situé en bord de mer à Tallow Beach et n’est pas accessible en voiture. On y parvient alors que la nuit commence tout juste à s’installer. Il faut maintenant monter la tente. Mais heureusement c’est relativement vite fait et nous pouvons enfin nous poser quelques instants pour manger au bruit des vagues.

 

On a évité le pire. Les prédictions météo annonçaient de la pluie dès ce soir…j’ai parlé trop vite. Quelques instants plus tard et juste après s’être couchés, la pluie martèle notre tente et ne semble pas vouloir s’arrêter (fail #3).

 

 

 

 

Entrée du parc National de Bouddi
Chemin pour rejoindre le camping de Tallow Beach

Réveil de bonne heure, une journée de grisaille s’annonce

Un réveil humide

 

La pluie de la veille a enfin cessé. Elle a néanmoins laissé les parois de notre tente humide et c’est donc de façon contorsionniste que je m’extrais de la tente pour éviter de toucher le moindre bout de tissu et me retrouver trempé.

 

Il n’est même pas 8h et les rangers du Bouddi National Park ont déjà débuté leur ronde. Ils s’assurent que chaque personne à bien réservé sa place (en l’occurrence il n’y a que nous). Une fois que tout est réglé, on peut enfin souffler. Après un départ sur les chapeaux de roues (il faut bien dire ce qu’il en est), on souhaite oublier et profiter au maximum de ce weekend pour se détendre. On petit déjeune en prenant notre temps.

 

 
 
 
Camping de Tallow Beach dans le Bouddi National Park
Expresso du matin au petit déjeuner en camping

Le temps est bien grisâtre en ce début de weekend. Au moins la pluie a cessé. On profite d’une petite éclaircie pour se promener le long de la plage. Les vagues sont impressionnantes et on imagine très bien la puissance dangereuse des courants, invisibles pourtant à l’œil nu. Tallow Beach semble être déchaînée.

 

À son extrémité sud, on escalade la paroi rocheuse pour atteindre le haut de la falaise. De là on suit un petit chemin rocailleux qui nous mène à Little Tallow Beach, une petite crique cachée. On s’y repose un instant, rêvassant face aux vagues qui s’abattent inlassablement sur les rochers.

 

 

 

 

La plage de Little Tallow Beach vue depuis les airs
Tallow Beach et les falaises dans le Bouddi National Park
Roches et falaises caractéristiques du Bouddi National Park au nord de Sydney
Partons découvrir le Bouddi National Park

 

Après avoir mangé un petit bout au camping, on chausse nos baskets. Même si le ciel ne semble pas vouloir se dégager, on va quand même profiter de la journée. On commence par Box Head lookout.

 

C’est marrant comme le chemin qu’on a fait la veille pour parvenir au camping nous paraît tout de suite beaucoup plus pentu. Après une belle ascension qui nous mène presque jusqu’en haut de la crête, on bifurque sur la gauche. De là, le dénivelé est beaucoup moins important. On traverse une forêt d’eucalyptus et de végétation rase, et une vingtaine de minutes plus tard on peut enfin admirer la vue.

 

Juste en face de nous on aperçoit le phare de Palm Beach. À l’Ouest, on distingue la Hawkesbury River qui fusionne alors avec Broken bay et l’océan. L’espace étant restreint au niveau du point de vue, on ne s’éternise pas sur les lieux.

 

 

 

 

 
 
 
Fleur du diable
Petit papillon vu lors de la randonnée à Box Head lookout
Fleurs blanches en bord de chemin

 

On fait le chemin inverse, mais cette fois on remonte jusqu’au petit parking sur la crête. Malheureusement pour nous la veille, cette partie de la route (Hawke Head Drive) n’est accessible qu’aux 4WD (véhicules à 4 roues motrices). Le taxi nous avait donc laissé 20 minutes plus bas.

 

Avant d’aller en ville, on passe faire un tour au Killcare Surf Life Saving Club à Putty Beach. On s’y pose quelques instants, assistant à un véritable spectacle de l’océan. De puissantes et grosses vagues s’écrasent dans un bruit assourdissant sur le sable fin. C’est à ce moment que l’un des maîtres nageurs vient nous voir et nous offre des bonbons…pour fêter le fait qu’aucune personne n’a dû être secourue aujourd’hui! Un fait semble-t-il rare compte tenu de la dangerosité de l’eau.

 

 

 

 

Extrémité sud de Putty Beach près du Surf Life Saving Club
Jetée et marina à Hardy's Bay

 

 

On finira par rejoindre le petit centre ville de Hardy’s Bay une heure plus tard. Juste à temps pour l’apéro de fin de journée. On trouve alors une petite table au bord de l’eau où l’on peut profiter pleinement de la vue de la baie. Très agréable en cette fin d’après-midi.

 

Un petit verre et une pizza à The View plus tard (qui étaient délicieuses au passage), on retourne sur nos pas direction Tallow Beach et notre campement.

 

 

 

 

Exploring Paw et ses compagnons d'aventure au Bouddi National Park
Teintes orangées sur Little Tallow Beach au lever de Soleil

Un lever de Soleil timide sur tallow beach pour notre dernier jour

 

Malgré une météo peu fiable, il n’était pas censé pleuvoir pendant la nuit. J’avais donc décidé de me réveiller juste à temps pour aller voir le lever de Soleil sur la plage. La petite brise matinale couplée au doux son des vagues n’était pas pour me déplaire. Cela me permettait de m’éveiller tout en douceur.

 

 

 

 

 

 

Lever de Soleil sur l'océan à Tallow Beach en Australie

 

 

L’heure venue, le Soleil apparaît à l’horizon au-dessus de l’eau. Par chance, les premiers nuages n’étant situés que légèrement au-dessus, cela me permet de profiter pleinement de ce moment.

 

Tallow beach s’illumine alors d’une teinte orangée et le Soleil me réchauffe quelques instants. Je reste là, admiratif, les yeux perdus face à cette immensité bleue. 

 

 

 

Lever de Soleil sur Tallow Beach
Teintes orangées sur Little Tallow Beach au lever de Soleil

 DDe retour au camping, les autres émergent de leur sommeil. Chacun prépare en quelques instants de quoi faire son petit-déjeuner qu’on va aller savourer face à la mer. Un dimanche matin comme on devrait plus en profiter.

 

 

 

 

Vue de drone de Tallow Beach dans le Bouddi National Park

 La mer est bien moins agitée que la veille et le Soleil pointe enfin le bout de son nez ne serait-ce que plus de cinq minutes.

 

La majeur partie d’entre nous décide donc d’aller faire un petit plouf dans l’eau. Bien que la houle soit plus faible qu’hier, les courants restent néanmoins dangereux et on ne s’aventure pas très loin. On se repose, on bronze et on chill jusqu’à l’heure de midi.

 

 

 

 

Lecture sur la plage en face du camping
Cabane en bois sur la plage

 

Nos affaires rangées et pliées, on s’attaque alors de nouveau à cette montée qu’on commence à bien connaître. Mais cette fois c’est avec tout le matériel de camping sur le dos, pas une mince affaire!

 

On déjeunera au Hardy’s Bistro avant de rejoindre Woy Woy Station et prendre le train qui nous ramènera à Sydney en fin d’après-midi. Fatigués mais ressourcés!

 

 

 

 

Tallow Beach et son camping vue du ciel

Camping au Bouddi National Park: le côté pratique

Comment se rendre au Bouddi National Park et Tallow Beach campground

 

 

1) En voiture: compter environ 2 heures

Le plus facile est de s’y rendre en voiture. Il faudra compter 1h30 depuis Sydney pour rejoindre Hardy’s Bay. Là, on pourra emprunter la Hawke Head Drive pour se rendre jusqu’au parking en haut de la falaise. Attention il est grandement conseillé d’avoir un véhicule à 4 roues motrices (4WD) et on comprend vu l’état de la route. Il faudra ensuite compter une bonne vingtaine de minutes (surtout si on est chargé) pour rejoindre le camping via le fire trail.

 

2) En transport en commun: compter environ 3 heures

On peut autrement utiliser les transports en commun: le bus depuis Sydney jusqu’à Palm Beach puis le ferry jusqu’à Wagstaffe (2h tout compris). De là on peut couper à travers le bush et rejoindre directement le camping à Tallow Beach. Compter 45 minutes. Il est également possible de prendre le train jusqu’à Woy Woy puis de prendre un bus qui amène à Hardy’s Bay. Le reste se fait à pied via la Hawke Head Drive jusqu’au camping de Tallow Beach. Pour ce qui est des horaires, je m’organise toujours via l’application Opal ou le site Transport NSW.

Les vagues déferlant sur la plage à côté du Tallow Beach campground

Camping à Tallow Beach: ce qu’il faut savoir

 

 

Tallow Beach campground est un des campings les plus isolés du Bouddi National Park. En plus de ne pas être accessible par voiture, il ne possède pas d’eau potable, d’électricité, de poubelles, de douches ou même de barbecues. Le seul confort? Une toilette sèche en compagnie des araignées locales pour se distraire! Néanmoins, Hardy’s Bay est à 45 minutes de marche donc ce n’est pas le bout du monde non plus.

 

 

Également, et ce depuis la pandémie covid-19, tout camping dans la Nouvelle Galle du Sud doit être réservé à l’avance. Celui-ci ne déroge pas à la règle et les rangers seront là de bon matin (8h pour nous) pour vérifier. La réservation peut se faire en ligne sur le site du NSW National Parks & Wildlife. 

 

 
 
À

Bouddi National Park: la « camping checklist » et ce qu’il ne faut pas oublier

 

  • Son matériel de camping (tente, matelas, sac de couchage, etc)
  • Suffisamment d’eau pour le weekend et de quoi cuisiner (feux de camps interdits)
  • Lampe torche et batterie portable pour recharger l’électronique
  • Une carte du Bouddi National Park et/ou télécharger la région sur Google Maps pour un accès hors ligne
  • Pour les drones, il est nécessaire de contacter l’office du parc national pour demander un permis, 10 jours ou plus avant de partir
LEver de Soleil sur Tallow Beach au parc national de Bouddi

Ce weekend nous a permis de sortir de la ville et profiter un peu plus de la nature sans pour autant partir loin de Sydney. Après avoir visité le Bouddi National Park à trois reprises déjà, je ne m’en lasse vraiment pas. Cette fois-ci en camping, ce fut une toute autre façon de le découvrir. C’est certain, avec une voiture on peut faire plus de choses, mais l’expérience est différente, on apprécie le moment et le fait d’être au plus près de la nature.

 

Partager

2 réflexions sur “Weekend camping au Bouddi National Park”

  1. Il avait mal commencé ce week-end! Mais au final c’était plutôt sympa et loin de l’agitation de Sydney…..J’aime beaucoup le lever de soleil sur la mer….on n’a pas l’habitude !
    Et le campement sans eau sans electricité, sans poubelles, sans barbecue, m’a fait beaucoup rire! En fait c’est une pelouse quoi !

    1. Oui voilà c’est une pelouse où on a le droit de poser sa tente haha. Mais le point positif c’est qu’on est tranquille et à deux pas de la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *